Les destinations que j’accompagne


J'accompagne des circuits sur toutes les destinations en rouge sur la carte. Et ne me demandez pas lequel de ces pays je préfère, ils forment tous, chacun à leur manière, ma seconde patrie.


Proche-Orient

Syrie : une partie de nos racines vient de cette terre rouge si méditerranéenne. L'accueil chaleureux et la gentillesse naturelle des Syriens participent à la familiarité que l'on éprouve sur les sites romains, byzantins et croisés.

Liban : c'est la parabole du monde. Tout y coexiste : antiquité et futurisme, orient et occident, mer et montagne, marins et caravaniers, les descendants d'Abraham, les émigrés de tous bords, le meilleur et le pire… La pluralité dans le un. Le Liban !

Israël : C’est un petit pays, mais, d’une indéniable richesse dans la formation de nos esprits. Les hommes y ont été frappés par la grâce d’Abraham, l’archéologie y révèle des vestiges qui nous interpellent. Et Jérusalem ! Cette ville « trois fois sainte » au cœur des passions religieuses. En Terre Sainte, le calcaire blanc et la terre ocre portent les racines de notre humanité.

Jordanie : une terre biblique, le désert et Pétra, à parcourir sur les traces des Croisés, de Lawrence d'Arabie et des Nabatéens.

Iraq : région de vieille et grande civilisation. Partie intégrante de la Mésopotamie, lieu de naissance de l'écriture, des cités, des ziggourats, des mythes, tels Moïse et Noé, de notre zodiaque. Région qui donne et que l'on déchire pour avoir plus. Digne, souveraine et martyre… A bientôt, il faut l'espérer.



Péninsule Arabique



Yémen : le Yéménite a un caractère à l'image de ses montagnes, belles et farouches, un regard infini et prenant, comme son désert, des mains rugueuses et crevassées, comme ses plateaux, un sourire comme les terrasses verdoyantes après la pluie, une mémoire riche comme le décor de sa maison… et quelque part, l'omniprésence de la reine de Saba dans des ruines exhumées.

Oman : peu connu, peu fréquenté, le sultanat conserve sa douce rudesse, la couleur de ses ports et de ses souks. Comme les deux faces d'une même pièce, l'Oman, terre authentique, terre de traditions, beauté rude cachant des trésors. Sa foule, qui a essaimé autant en Asie qu'en Afrique, en reflète toutes les nuances. Marins, oasiens et caravaniers, ils ont la culture de l'accueil.

Émirats Arabes Unis : Regorgeant du précieux liquide dont la viscosité a paré la côte d'une envolée édilitaire qui frise le délire. Abu Dhabi et Dubaï, deux perles, à la fois complexes et rivales.




Moyen-Orient




Iran : soulever un coin du voile… Il n'y a rien de plus fascinant que de découvrir des beautés cachées. L'arabesque fleurie, véritable philosophie du jardin, s'enroule sur les miniatures, les tapis, les coupoles… L'art de l'oasis dans des paysages minéraux d'une grande harmonie. L'art du sourire avec les yeux, l'art d'une culture multi-millénaire.

Pakistan : en suivant le cours de l'Indus, la Karakorum Highway relie les sommets himalayens aux plaines chaudes et moites du sud. Au nord, les vallées d'abricotiers abritent les Ismaéliens, où, autrefois, le bouddhisme marquait les nombreux monastères de sa foi. Au centre, dans le Pendjab, les Grands Moghols ont édifié palais et mausolées. Au sud, Mohenjodaro, des kilomètres de cimetières en dentelles de pierres.




Asie centrale


Kazakhstan : steppe immensément immobile où tout est en mouvement : le vent, l'herbe qui ondule, l'aigle qui plane, un cavalier oublié. Des peuples venus d'au-delà de ses franges montagneuses s'y mélangent.

Ouzbékistan : entre deux fleuves : Amou et Syr Daria. Comme un chapelet d'oasis aimantant tous les courants civilisateurs de l'histoire, tous y viennent, y passent, quelques uns y restent qui offrent leur sourire généreux et la diversité de leurs yeux. Quels que soient leurs héros, ils sont fiers de ce qu'ils sont.

Turkménistan : en rive de l'Iran et de l'Indus, la steppe a accueilli très tôt leurs civilisations urbaines. D'anciens nomades en ont fait le cœur de royaumes diffuseurs de culture et de religion. Derniers arrivés, les Turkmènes lui ont apporté leur nom et leurs traditions.

Tadjikistan : dans l'écrin du Pamir, vallées vertes et cimes blanches, le Tadjik, ce locuteur de la langue iranienne est presque un vestige. Discret, modeste, besogneux et cultivé, il tourne la tête et se courbe aux rafales du temps. Mais il cache dans sa mémoire les gènes de cette terre qui l'a vu naître. Il est d'ici.



Asie et Asie mineure



Chine : vaste comme un continent… que connaît-on de ses marges ? De ses minorités, nombreuses et colorées, au folklore riche, à leur histoire happée par l’Empire du Milieu.

Sur les confins du Tibet, du Myanmar (Birmanie), du Laos et du Vietnam, la province du Yunnan concentre 25 des 41 ethnies de Chine. Paysages de rizières et de montagnes qui enveloppent des villages Yi, Baï, Hani, Daï, etc. Des cultes variés dans des temples conçus comme des poésies de couleurs et de sens… Vite, ils sont encore là.


Turquie : si proche de nous et déjà en Orient ! Des peuples variés s’y sont établis qui ont donné une grande richesse ethnique, une expression culturelle et religieuse reflétant les diverses provenances, un syncrétisme tolérant, tout en préservant les personnalités. Le pays, les sites, les monuments, tout est beau.



Afrique du Nord


Libye : entre Afrique et Méditerranée, une soie moirée de sable et endiamantée de quelques oasis. Le littoral est paré de sites puniques, grecs et romains, aussi riches que spectaculaires. Avec les autochtones libyco-berbères, les Arabes et les Turcs ont su façonner une culture multi-ethnique que l'on retrouve aujourd'hui dans la ville de Tripoli.

Egypte : ce pays est indissociable du mot civilisation. Le Nil l'a rendu fertile et contrasté, entre le vert des rives et l'ocre du désert. L'imaginaire s'y retrouve aisément, captivé par les paysages, les scènes de vie quotidienne et les monuments. Eternelle Egypte !


Ethiopie Abyssinie !… Abîmes et cimes… Un peuple en marche, le bâton à la main, au bord des pistes, le troupeau qui suit. L'histoire et la Bible se confondent ici. La foi et la roche ne font qu'un, comme la terre et la sueur. Tout y est beau et digne.




Sahara




Le Hoggar, le Tassili des Ajjers, la Tadrart en Algérie, l'Akakus et le Fezzan en Libye : une fois que l'on y a goûté, on y retourne toujours. Le grès, le sable, les neck volcaniques, les granits se mélangent à l'infini. Les empreintes qui émergent de la nuit, la graine, la tige et la fleur participent au mystère de la vie, et l'homme, cet "égaré" en frémit encore. S'il doute, le Touareg observe la crête d'une dune et retrouve son chemin dans l'horizon minéral.

Fier, souverain, il peut aussi pointer de son doigt les traces peintes ou sculptées sur les parois par ses prédécesseurs, à l'époque où ce paradis ne s'appelait pas encore Sahara.





Amérique centrale

Mexique : entre Aztèques et Espagnols, que de cœurs ont grésillé ! Une mosaïque de peuples, comme autant de grains sur un épis de maïs. Du désert à la selva, des pyramides aux églises baroques, de l'ejido à la ciudad, la Vierge de la Guadalupe étend sur tous son manteau de roses, et le Mexique résonne alors de danses, de chants et de couleurs comme un trompe l'œil.

Guatemala : des montagnes, des forêts, des lacs perchés, des volcans ennuagés et des peuples mayas. Ceux-ci n'ont pas oublié les chemins qui mènent à leurs anciens lieux de culte tout en poussant la porte des églises. Dans les marchés et les chapelles, le regard est fasciné par l'exubérance.

Honduras : encore une terre maya dont la forêt cache une multitude de ruines ! La foi y brille de tous ses ors, lorsqu'elle le peut, et la population métissée vous accueille avec le café.

Belize : de qui est-il la patrie ? Curieux pays où le whisky peut se déguster sur les marches d'une pyramide, où le descendant d'esclave en fuite discute avec un colon, où les Mayas fondus dans l'hispanisme parlent anglais et payent en dollar bélizéen…

Cuba : une île aux identités multiples, un brassage ethnique qui se retrouve dans le baroque débridé des villes. La Havane est incontestablement la capitale de tous les horizons.



Amérique du Sud





Pérou : un eldorado de montagnes, à la fois sauvages et sculptées par la sagesse et le travail de l’homme. Un eldorado de côte pacifique, chaude et désertique, où les Anciens ont posé des joyaux urbains et religieux. L’Inca, ce Soleil implacable, cet Or éternel qui imprima de ses rayons cette culture andine, peu avant que n’arrivent les Espagnols. Aujourd’hui, le peuple péruvien est l’expression de cette double tradition.






Espagne






Andalousie : une côte et des montagne de presque tous les excès ! Tout y est trop. Trop beaux l'art et la culture arabe de Séville, Grenade et Cordoue. Trop passionnée la foi des processions de la Semana Santa, trop brillant l'or des églises, trop enivrant le xérès, trop épurés les villages blancs perdus dans les paysages d'oliveraies.

 

  anne-marie doray

HOMEbienvenue.htmlbienvenue.htmlshapeimage_1_link_0

VOYAGES

CONTACTcontact.htmlcontact.htmlshapeimage_2_link_0
VOTRE GUIDEvotre_guide.htmlvotre_guide.htmlshapeimage_3_link_0

Saison 2016-2017


Voyages que j’accompagne pour les agences culturelles.

Cliquez sur l’intitulé des circuits pour obtenir des informations détaillées.


2016

12/09 au 26/09 : Le Pérou des civilisations précolombiennes - Via Nostra

12/10 au 24/10 : Trésors de l’Iran - Via Nostra

25/10 au 04/11 : Iran, les lettres persanes - Intermèdes


2017

03/01 au 16/01 : Ethiopie - Via Nostra (dates à préciser)

01/05 au 15/05 : Trésors de l’Iran - Via Nostra (dates à préciser)